Message à un parent : si mon bébé m’avait dit…

Devenir mère n’a jamais réellement fait partie de mon plan de vie. En réalité, et même s’il est généralement préférable de ne pas dire cela ouvertement, des enfants, je n’en voulais pas vraiment. J’ai eu une enfance très difficile durant laquelle j’ai dû m’occuper de ma petite sœur, que j’ai pratiquement élevée.

Mon expérience de « maternité » dès le plus jeune âge m’ayant plutôt traumatisée, j’étais tout simplement heureuse de pouvoir enfin profiter de ma vie qui s’annonçait pleine de promesses : jeune mariée avec un diplôme de maîtrise tout frais en poche, je débutais un nouvel emploi formidable.

Et voilà que je découvre que je suis enceinte… J’ai alors compris ce qu’était la peur : ferais-je mieux que mes propres parents ? Saurais-je donner à cet enfant ce que je n’ai jamais reçu ?

Mon aîné a maintenant 13 ans, 13 ans que je suis mère. Et quand je repense à tout le chemin parcouru, mais surtout, à la femme que j’étais alors que je venais d’apprendre que je deviendrais mère, voici ce que j’aurais aimé que mon fils à naître me dise :

Tu n’as pas à être parfaite

Tu n’as qu’à faire de ton mieux. Oui, tu vas faire des erreurs, mais je sais que tu vas apprendre d’elles, en tirer les leçons, et que tu feras mieux ensuite.

Tu es capable d’amour inconditionnel

Cela ne sera pas facile tous les jours. Mais tu vas toujours m’accepter et m’aimer pour qui je suis, et tu vas tout faire pour m’amener à développer mon potentiel et être heureux.

Tu apprendras à respirer un peu plus par le nez

Eh oui, ta patience va se développer de manière exponentielle, car tu en auras besoin ! Tu vas te découvrir des qualités que tu n’aurais jamais pensé avoir, car chaque jour, tu vas devenir une meilleure personne, pour être la meilleure mère possible.

Tu trouveras la force dont tu as besoin

Même dans les moments de découragement, où tu seras jugée, où tu te sentiras seule, tu resteras forte. Tu trouveras le courage de continuer, de déplacer les montagnes, et de garder la foi.

C’est tout simple, non ? Et pourtant, j’aurais tellement aimé entendre ces affirmations dès ma première grossesse, car j’aurais envisagé la maternité avec nettement plus de sérénité !

S’éloigner des diverses études et des conseils de spécialistes qui nous disent quoi faire, pourquoi le faire et comment le faire, ça peut parfois faire du bien. Il s’agit finalement de revenir à l’essentiel, au bon sens. Car il y a autant de façons d’être parent qu’il existe de parents.

Certains ont peut-être plus de succès que d’autres, mais l’amour que l’on porte à nos enfants, l’encadrement et la communication qu’on leur inculque sont finalement les éléments essentiels qui nous permettront de réussir dans notre rôle – sans trop de pression.

Voilà aussi pourquoi, il y a des messages que j’aurais aimé transmettre à mon enfant dès sa tendre enfance, des messages essentiels sur l’estime de soi, le respect, la communication, la gestion des émotions, bref, la base pour s’épanouir et être heureux.

Geneviève Tremblay

Coach, conférencière et co-fondatrice de Bonheur en vrac, une entreprise de développement web, inspirée par la liberté, l’autonomie et un encadrement sans contrôle, Geneviève assure la présidence et les relations avec les clients-entrepreneurs.