Rire, c’est sérieux! Comment le yoga du rire procure de multiples bienfaits

J’aime rire. Déjà, enfant, on disait de moi que j’étais une « ricaneuse », car mon rire fusait à tout instant, sans raison. Par contre, en grandissant, j’ai appris à moins rire. À l’école, tout d’abord, puis en milieu de travail. Puis, un jour, j’ai réalisé avec tristesse que le rire avait presque déserté mon existence. Quand avais-je ri de bon cœur pour la dernière fois ? Mes enfants, eux, rient constamment, comme moi, lorsque j’avais leur âge. Selon certaines études, les enfants rient environ 400 fois par jour. Pour les adultes, cela se compte sur les doigts d’une main. Et on ne parle pas de rire à gorge déployée, à en avoir mal aux côtes ! Non, plutôt d’un rire étouffé, la main sur la bouche, de peur de déranger…

Comme le hasard n’existe pas, une formation offerte par Linda Leclerc, de l’École du yoga du rire est apparue dans ma vie il y a quelques années. Marie-Josée s’y était inscrite, mais elle a eu un empêchement de dernière minute et elle ne pouvait plus y aller. J’ai sauté sur l’occasion et j’ai pris sa place ! Quelle révélation ! Tout d’abord, j’ai compris que je n’avais pas besoin de raison pour rire, ni pour être heureuse. En fait, le bonheur vient à rire sans raison ! Ceci est d’ailleurs la base du yoga du rire, développé en 1995 par le Dr. Madan Kataria, un médecin de famille de Mumbai et sa femme Maduri, enseignante de yoga. Par un enchaînement d’échauffements, d’exercices de stimulation du rire et de respirations yogiques réalisées dans un contexte d’espièglerie et de jeu, on arrive à faire naître un rire naturel soutenu et profond. Au début, on se « force » à rire et rapidement, ce rire devient réel et contagieux.

Les bienfaits du rire sur la santé physique et psychologique sont connus depuis longtemps. En pratiquant le yoga du rire, on en devient une preuve vivante ! L’esprit se clarifie, le corps se détend et on se sent heureux. Ces bienfaits se manifestent durant plusieurs jours. La méditation du rire – la période d’une dizaine de minutes durant laquelle les participants étendus au sol laissent fuser leur fou rire naturel – est tout particulièrement magique. Sans même s’en rendre compte, on en vient à habiter complètement l’instant présent, sans attente ni effort. Un pur délice, tant pour les vétérans de la méditation que pour les novices qui ne réalisent même pas qu’ils sont en train de méditer, mais qui en goûtent tous les bienfaits. Finalement, rire ainsi, sans raison et en groupe, permet de dépasser l’importance qu’on accorde à son image et au regard d’autrui. Oui, on a l’air un peu fou… et c’est vraiment drôle ! On ressent rapidement un effet de libération. Au quotidien, on se surprend à rire plus facilement de ses erreurs, notre sens de l’humour se développe et la vie devient plus légère et joyeuse.

Alors, avez-vous le goût de rire davantage vous aussi ? Le Dr. Kataria et sa femme ont fondé le mouvement international des Clubs de rire, un réseau d’animateurs bénévoles de yoga du rire qui animent plus de 10 000 Clubs de rire dans 65 pays à travers le monde. Les Clubs de rire regroupent des gens de tous âges et de tous horizons qui partagent une envie commune : rire de bon cœur à plusieurs sur une base régulière, gratuitement ou à coût modique ! Peut-être y en t-il un près de chez vous, que ce soit au Québec ou en France?

Bonne journée remplie de rire !

Geneviève

Geneviève Tremblay

Coach, conférencière et co-fondatrice de Bonheur en vrac, une entreprise de développement web, inspirée par la liberté, l’autonomie et un encadrement sans contrôle, Geneviève assure la présidence et les relations avec les clients-entrepreneurs.